Le premier mariage homosexuel sera célébré à la mairie de Montpellier le 29 mai

La loi a été promulguée dès samedi matin par François Hollande, au lendemain de la validation de la loi par le Conseil Constitutionnel. 

Vincent (G) et Bruno, le premier couple homosexuel à se marier en France, photographiés le 12 janvier 2013 à Montpellier, dans l\'Hérault. 
Vincent (G) et Bruno, le premier couple homosexuel à se marier en France, photographiés le 12 janvier 2013 à Montpellier, dans l'Hérault.  (PASCAL GUYOT / AFP )

Vincent et Bruno ouvriront le bal à Montpellier. A peine la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe promulguée, samedi 18 mai, et publiée au Journal officiel, la mairie de Montpellier (Hérault) a annoncé qu'elle célébrerait le premier mariage homosexuel. La ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem sera présente.

Un temps annoncés autour du 15 juin par le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, sur BFMTV, les premiers mariages homosexuels devraient avoir lieu dès la fin du mois. Dans un communiqué, publié samedi 18 mai, la mairie de Montpellier (Hérault), a annoncé qu'elle unirait Vincent Autin et son compagnon Bruno, le 29 mai à l'hôtel de ville.

Capture d\'écran du reportage de France 2 sur les préparatifs de mariage du premier couple homosexuel à Montpellier. 
Capture d'écran du reportage de France 2 sur les préparatifs de mariage du premier couple homosexuel à Montpellier.  ( FRANCETV INFO)

"La loi sur le mariage homosexuel ayant été promulguée par François Hollande et publiée au Journal officiel, les bans peuvent être publiés et le mariage célébré dix jours plus tard", a-t-on expliqué au cabinet de la socialiste Hélène Mandroux. "Ce mariage sera ouvert à tout le monde parce qu'on a à cœur que ce soit un mariage pour tous", a déclaré Vincent sur BFM TV. Il sera suivi d'un "vin d'honneur citoyen", avant un second temps "un temps un peu plus privé", explique-t-il. Un écran a été prévu sur le parvis de l'hôtel de ville en cas de forte affluence. 

 France 2 avait suivi les deux hommes, en couple depuis 7 ans, une semaine avant la décision du Conseil Constitutionnel.