EN IMAGES. Etats-Unis : l'attente puis la joie des défenseurs du mariage homosexuel

La Cour suprême américaine a légalisé, vendredi, le mariage entre personnes du même sexe dans tous les Etats américains. Une décision historique qui a déclenché une vague de joie dans tout le pays.

Un jour à marquer d'une pierre blanche pour les couples homosexuels. La Cour suprême américaine a légalisé, vendredi 26 juin, le mariage entre couples du même sexe partout aux Etats-Unis.

"Aujourd'hui marque une grande étape dans notre marche vers l'égalité", s'est immédiatement réjoui le président Barack Obama. "Les couples gay et lesbiennes ont maintenant le droit de se marier, comme tous les autres", a-t-il tweeté, tandis que les comptes Twitter et Facebook de la Maison Blanche arboraient pour l'occasion les couleurs de l'arc-en-ciel. 

Devant la Cour suprême à Washington D.C., les drapeaux multicolores ont été déployés en nombre avant et après cette décision historique. 

110
La veille de la décision très attendue de la Cour suprême, jeudi 25 juin, quatre militants pro-mariage homosexuel affichaient quatre lettres : LOVE ("amour"), devant le bâtiment de la plus haute institution judiciaire des Etats-Unis, à Washington. MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
210
Toujours dans l'attente de la décision, jeudi, cet Américain brandit un drapeau arc-en-ciel devant la Cour suprême. MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
310
"Laissez-moi me marier comme les autres !", supplie l'un de ces manifestants, qui se sont réunis sous un immense drapeau en attendant la décision de la Cour suprême, vendredi 26 juin 2015. OLIVIER DOULIERY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
410
Les opposants au mariage entre personnes de même sexe ont tenté un baroud d'honneur en déroulant devant la Cour suprême une banderole proclamant que le mariage, c'est "un homme, une femme", vendredi. JOSHUA ROBERTS / REUTERS
510
Devant la Cour suprême, les partisans du mariage entre personnes du même sexe brandissent des drapeaux, dont celui de l'Union américaine pour les libertés civiles (Aclu), qui a souvent fait évoluer la Constitution américaine, et lancent des appels à "voter pour l'amour". ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
610
"L'amour ne peut attendre", peut-on lire sur cette pancarte, qui tient également un drapeau arc-en-ciel près de la Cour suprême. ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
710
A Washington, cette association LGBTQ (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et queer) brandit le drapeau de l'Aclu. La Cour suprême, qui a légalisé le mariage entre personnes du même sexe, avait été saisie par cette association au nom, notamment, de plaignants des Etats du Kentucky et de l'Ohio. ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
810
A Ann Arbor, dans le Michigan, des militantes lèvent le poing en signe de victoire, vendredi 26 juin, après la décision de la Cour suprême de légaliser le mariage entre les personnes de même sexe dans l'ensemble des 50 Etats américains. BILL PUGLIANO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
910
Après la décision de la Cour suprême, ces militants pour l'égalité des droits des homosexuels s'étreignent devant la Cour suprême à Washington. ? JIM BOURG / REUTERS
1010
A Washington toujours, deux femmes tiennent des pancartes où il est écrit "Be you" ("sois-toi"). ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP