Vidéo La syndicaliste Linda Kebbab raconte le mal-être des policiers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
"Manque de sévérité de la justice", "manque de moyens"... La syndicaliste Linda Kebbab raconte le mal-être des policiers. Voilà pourquoi elle manifestait à Paris.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

"Manque de sévérité de la justice", "manque de moyens"... La syndicaliste Linda Kebbab raconte le mal-être des policiers. Voilà pourquoi elle manifestait à Paris.

"C'est un appel à l'aide". Ce mercredi 19 mai, la déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO Linda Kebbab manifestait à Paris. Les policiers réclamaient davantage de moyens et de sévérité contre leurs agresseurs. La classe politique, presque au complet, y compris le ministre de l'Intérieur, était présente. "Aujourd'hui, on a vu des politiques de tous les bords, de la gauche à la droite", remarque Linda Kebbab.

De l'importance de la bienveillance

Pour Linda Kebbab, une meilleure cohésion dans la profession doit passer par plus de communication et de bienveillance à l'égard des policiers, une "responsabilité de l'autorité politique et administrative" selon elle. Elle insiste également sur l'importance des moyens juridiques et des moyens sur le terrain, notamment pour assurer plus de sévérité contre les agresseurs de policiers.

Linda Kebbab dresse enfin un bilan mitigé quant au bien-être au sein de la profession, faisant état de 13 suicides de policiers depuis le début de l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manifestation des policiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.