Cet article date de plus de cinq ans.

Nicolas Sarkozy s'en prend à "ce qui nous sert de ministre de l'Intérieur", Bernard Cazeneuve

L'ancien président et ministre de l'Intérieur était l'invité d'Europe 1.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy en meeting aux Sables-d'Olonne (Vendée), le 1er octobre 2016. (REUTERS)

"J'ai entendu hier le ministre de l'Intérieur – enfin, ce qui nous sert de ministre de l'Intérieur – qui a osé dire, honte sur lui, qu'après quatre ans et demi au pouvoir, c'est moi qui étais responsable des manifestations de policiers ? Mais est-ce que monsieur Hollande sait qu'il est président de la République depuis quatre ans et demi ?" Cette charge contre Bernard Cazeneuve est signée Nicolas Sarkozy, qui s'exprimait jeudi 20 octobre sur Europe 1.

"Je comprends les manifestations"

Par ailleurs, l'ancien président a qualifié de "mensonges" la suppression de plus de 10 000 postes dans les effectifs de sécurité pendant son quinquennat. "La Cour des comptes a publié un rapport démontrant qu'en décembre 2015, il y avait 868 policiers et gendarmes de moins à l'époque de monsieur Hollande qu'avec moi", a-t-il affirmé.

"Je comprends les manifestations des policiers. Je veux que les choses soient claires. Je ne peux pas approuver la violence, notamment sur la voiture du directeur général de la police nationale", a-t-il également déclaré, alors que les policiers manifestent depuis trois jours pour réclamer plus de fermeté et de moyens, après la très violente agression de quatre d'entre eux à Viry-Châtillon (Essonne).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manifestation des policiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.