Manif pour tous : entre 70.000 et 500.000 manifestants à Paris

Alors que le mariage homosexuel est finalement entré en vigueur, ses opposants se sont mobilisés dimanche pour la famille et contre "la PMA, la GPA et le genre". Huit mois après son dernier défilé, la Manif pour tous était de nouveau dans la rue à Bordeaux et à Paris. Une contre-manifestation avait eu lieu un peu plus tôt place de la République. Retour sur cette journée de mobilisation.

(Les organisateurs estiment à 500.000 le nombre de participants à la Manif pour tous ce dimanche à Paris © RF / Nathanaël Charbonnier)

18h15 | Fin de la Manif pour tous. Les cortèges se dispersent. 

Bataille de chiffres | Les chiffres de la participation à la Manif pour tous vont du simple au septuple, selon que le décompte vient des organisateurs ou de la police. A Bordeaux, le défilé aurait réuni ce dimanche 7.500 personnes selon la police, 30.000 selon le collectif, qui avait d'abord parlé de 5 à 10.000 manifestants. A Paris, le collectif annonçait peu après 17h le chiffre de 500.000 manifestants mobilisés contre "la PMA, la GPA et le genre". Quelques minutes plus trad, la police donnait son décompte : 70.000 personnes pas plus.Quoi qu'il en soit, Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour Tous, est satisfaite. "Pour moi, le pari est gagné ", a-t-elle déclaré sur France info.

Forte mobilisation |  Selon les organisateurs, entre 5.000 et 10.000 personnes participaient dimanche à la Manif pour tous à Bordeaux. Les organisateurs parisiens s'attendent quand à eux à une "très belle mobilisation", "un peu supérieure" à celle de février (90.000 personnes selon la police, 540.000 selon les organisateurs) selon Albéric Dumont, cofondateur du collectif.

"C'est tout sauf un baroud d'honneur", prévient Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, sur France info
--'--
--'--
(Le cortège parisien de la Manif pour tous à perte de vue © RF / Nathanaël Charbonnier)

15h15 | Les manifestants en fin de cortège parisien viennent à peine de quitter le point de départ du défilé, Porte Dauphine, d'où les premières banderoles de la Manif pour tous étaient parties vers 13h15. Preuve d'une forte mobilisation des participants ce dimanche. 

 

Méfiance des manifestants rencontrés par Benjamin Illy dans le cortège de la Manif pour tous dimanche après-midi
--'--
--'--
 

(Devant le cortège de la Manif pour tous dimanche à Paris © RF / Nathanaël Charbonnier)

14h45 | Plusieurs milliers de manifestants défilent à Paris depuis le début d'après-midi à Paris, à l'appel de la Manif pour tous, pour s'opposer à la procréation médicalement assistée et au recours aux mères porteuses.

"Je manifeste parce que la famille ets la cellule de base de la société " | Hervé Mariton, député UMP de la Drôme, est l'une des figures de La Manif pour tous.  Et si Manuel Valls a affirmé cette semaine que la GPA "est et restera interdite en France", pour Hervé Mariton, il faut quand même manifester, a-t-il explique chez nos confrères de France Inter.

Hervé Mariton rappelle qu'aujourd'hui "75% des enfants vivent avec leurs deux parents" (sur France Inter)
--'--
--'--

13h : Porte Dauphine, Benjamin Illy constate l'arrivée des cars et les partisans de la Manif pour Tous.

Le cortège va bientôt commencer sa longue marche vers Montparnasse (Benjamin Illy)
--'--
--'--
(Le cortège parisien de la Manif pour tous s'est ébranlé à 13h15 de la Porte Dauphine pour rejoindre Montparnasse © RF / Nathanaël Charbonnier)

12h :  Le rassemblement "pour l'égalité de tous les couples et les familles" à l'appel de l'association All Out mobilisait dimanche matin, place de la République, à Paris,  les contre-manifestants de la Manif pour tous.

(Rassemblement dimanche matin à Paris pour "célébrer la diversité de toutes les familles" avant la Manif pour tous © RF / Nathanaël Charbonnier)
(Contre-manifestation dimanche place de la République à Paris © RF / Nathanaël Charbonnier)

Sécurité |  Les services de la Préfecture de police s'attendent à autant de monde que lors du dernier rassemblement de la Manif pour tous à Paris en février dernier. Ils avaient comptabilisé 90.000 personnes. Plus d'un millier de policiers sont mobilisés pour encadrer le défilé ce dimanche. A Bordeaux, les organisateurs espèrent réunir 15 à 20.000 manifestants, venus de tout le Grand Sud-Ouest.

"Manif pour tous" | Le point sur le dispositif de sécurité avec Corinne Audouin
--'--
--'--

 11h25 |  Le gouvernement français est contre la gestation pour autrui (GPA), a déclaré le ministre des Finances Michel Sapin lors de l'émission Le grand rendez-vous d'Europe 1, Le Monde et I-Télé ce dimanche.  "Il faut dire non à la GPA ", "le gouvernement n'a jamais changé d'avis  depuis deux ans ", a-t-il dit. A lire aussi | Avant la Manif pour tous, Valls ferme la porte à la GPA, et suscite des réactions diverses

Contre-manifestation et pétition | Le  mouvement mondial All Out pour "l'amour et l'égalité" a appelé tous types de famille, homoparentales ou non, à se réunir ce matin place de la République. Une manifestation doublée d'une pétition qui a aujourd'hui "plus de 210.000 signatures ", explique Guillaume Bonnet, directeur de campagne en France pour All Out.

Interview | "Notre objectif c'est rassembler toutes les familles, quelques soient leurs formes", explique Guillaume Bonnet, directeur de campagne en France pour "All Out"
--'--
--'--

Sondage |  Selon une enquête Ifop pour l'Association des familles homoparentales (ADFH) publié dimanche, six Français sur dix (61%) considèrent qu'un couple d'homosexuels ou de lesbiennes vivant avec ses enfants constitue une "famille à part entière".

Décryptage  | Manif pour tous : pourquoi ils manifestent à nouveau

11h00 |  Début du rassemblement, à l'appel de l'association All Out appelle, "de toutes les familles" pour contrer la Manif pour tous, place de la République, à Paris

Les cortèges  | La Manif pour tous appelle à manifester contre la circulaire GPA/Taubira. A Paris, le cortège doit partir à 13h de la Porte Dauphine, direction Montparnasse. A Bordeaux, le rassemblemement est prévu autour de la place des Quinconces à 14h. Dans la capitale, deux banderoles ouvriront le cortège : "L'humain n'est pas une marchandise" et "Pour l'abolition universelle de la GPA" (la gestation pour autrui, ou recours aux mères porteuses).

 

REPORTAGE - Benjamin Illy | "Manif pour tous", qui , pourquoi et combien ?
--'--
--'--