Maisons squattées : le désarroi des propriétaires

À Téhoule-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le couple privé de son domicile a récupéré sa maison squattée. Toutefois, il ne peut toujours pas l’habiter… L’intérieur est gravement endommagé mais ce cas est loin d’être unique en France.

FRANCE 2

La triste histoire du couple de Théoule-sur-Mer (Alpes-Maritimes) qui n’a toujours pas réussi à rentrer dans sa maison squattée a ravivé de mauvais souvenirs chez certains propriétaires qui ont vécu des expériences similaires. C’est le cas d’un d'eux qui, après avoir acheté une maison 5 mois plus tôt, a eu une désagréable surprise en passant la porte : "Je me suis aperçu que la porte était ouverte, avec des traces […] Je remarque en arrivant qu’il y avait ici une table et des chaises qui n’étaient pas les miennes", témoigne-t-il en désignant une partie du jardin.

Un propriétaire désemparé

Sa maison était en travaux, ce qui explique pourquoi il n’y résidait pas. Il découvre alors que deux squatteurs narquois y ont élu domicile. Bien décidé à agir lui-même, même si cela est illégal, le propriétaire change les serrures, fait souder les volets et couper l’eau. Puis il débourse 12 000 euros pour faire installer un puissant système de sécurité. Même si les squatteurs sont partis depuis, il a du mal à tourner la page et envisage de revendre son bien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Maison squattée
Maison squattée (FRANCE 2)