Vidéo Petra De Sutter, une femme transgenre nommée ministre

Publié
Article rédigé par
Manon Mella - franceinfo
Radio France

Petra De Sutter a 57 ans. Elle est flamande et c’est la première femme transgenre à entrer dans un gouvernement européen.

Petra De Sutter a prêté serment devant le roi Philippe de Belgique. C’était il y a un mois et demi, quand le nouveau gouvernement d’Alexander De Croo a été formé. Elle occupe le poste de vice-première ministre et de ministre chargée de la fonction publique.


En Belgique, sa transidentité est presque un non-évènement. Les journaux nationaux en ont très peu parlé, et pourtant, à l’échelle européenne et même mondiale, son parcours est un modèle pour beaucoup, parce qu’il est rare.

Gynécologue pendant 30 ans

Née en 1963 à Audenarde, Petra De Sutter est d’abord une scientifique. Avant d’être vice-première ministre de Belgique, elle a été gynécologue pendant plus de 30 ans. Elle est particulièrement reconnue pour son expertise sur la fertilité et a été cheffe du service de médecine reproductive à l’hôpital de Gand, l’un des trois centres en Belgique qui proposent la gestation pour autrui, la GPA.

Petra De Sutter se sent femme dès l'enfance. En 2004, elle change de sexe, à l’âge de 40 ans. On n'en connaît pas plus sur sa vie personnelle. Ce n’est pas un sujet pour elle, même si elle accepte avec plaisir le rôle de modèle qu’on lui donne, tant qu’il permet de lutter contre les discriminations.

Je ne veux pas être jugée sur cet aspect là, c’est très réducteur. Je veux être jugée sur ce que je vais faire et sur ce que je dis.

Petra De Sutter

RTL Info

Elue au Sénat en 2014

"Écologiste"...C’est sous cette bannière qu’elle fait son entrée en politique lorsqu’elle est élue au Sénat, en 2014, il y a six ans seulement. C’est juste après cette élection qu’elle décide de dévoiler sa transidentité publiquement. À cette époque, elle est particulièrement active au parlement du Conseil de l’Europe. En 2019, elle est élue députée européenne chez Groen, le parti écolo flamand. Elle a fait une proposition pour légaliser et encadrer la GPA mais cette proposition a été rejetée.

Petra De Sutter est aussi connue pour son engagement en faveur des droits des femmes et des personnes LGBT+. Quant à la PMA pour toutes, la procréation médicalement assistée, elle ne comprend pas pourquoi certains Français sont tiraillés sur le sujet.

Pour les couples homosexuels, on n'a jamais refusé des gens sur la base de leur orientation sexuelle. À mon avis, c’est une discrimination de le faire.

Petra De Sutter

euradio

"Première ministre transgenre", la formule est donc un peu réductrice pour cette femme politique qui préférerait, à l’avenir, qu’on parle d’elle pour ce qu’elle aura fait et non pas pour ce qu’elle est.

En tout cas avec sa nomination, la Belgique montre qu’elle a un coup d’avance en matière d’inclusion, dans un monde où la transidentité est encore considérée comme un crime dans 13 pays. D’ailleurs, le 20 novembre est la journée dédiée à la mémoire des personnes trans qui ont été assassinées dans le monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers LGBT+

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.