Cet article date de plus de cinq ans.

Gironde : un trentenaire porte plainte pour agression à caractère homophobe après avoir été frappé et insulté à Bordeaux

La victime âgée de 32 ans a été frappée au visage à plusieurs reprises. 

Article rédigé par franceinfo - Édité par Thomas Pontillon
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Damien a montré sur Twitter ses blessures après son agression, le samedi 18 août 2018. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Un Parisien de 32 ans a porté plainte pour agression à caractère homophobe, après avoir été frappé et insulté à l’entrée d’une discothèque, dans la soirée du samedi 18 août, à Bordeaux (Gironde), rapporte France Bleu Gironde vendredi 24 août.

Damien était venu passer le week-end avec deux amis à Bordeaux pour profiter dans ses derniers jours de vacances. Ils se trouvaient devant l’entrée d’une boîte de nuit gay de la place André-Meunier, lorsque le trentenaire a été frappé au visage à plusieurs reprises. Il a été également copieusement insulté avec des propos homophobes, affirme-t-il.

Trois jours d'interruption de travail

Le videur de la discothèque l’Ultra Klub’s est intervenu rapidement pour lui venir en aide. L’agresseur présumé "était très énervé", et il affirmait "qu’on lui avait volé son portable", explique le jeune homme à France Bleu Gironde. "Quand le videur lui a demandé son numéro pour faire sonner son téléphone, on a tous vu qu’il était en fait dans sa poche", a-t-il ajouté.

Le Parisien, employé au service financier d’une banque parisienne, assure que le patron de la boîte de nuit, le médecin de l’hôpital et les policiers, ont tous été à la hauteur, "ce qui n’est pas malheureusement pas toujours le cas".

L’association SOS Homophobie a dénoncé sur Twitter cette "agression physique", et précise que Damien a "subi une interruption totale de travail de 3 jours".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.