Cet article date de plus de trois ans.

Etat-Unis : la justice donne raison à une fleuriste qui a refusé une composition florale à un couple gay

L'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), qui défend les intérêts du couple, s'est cependant dit confiante sur la suite de la procédure.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'artiste florale Barronelle Stutzman lors d'une conférence de presse à Washington (Etats-Unis), le 5 décembre 2017. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Après s'être rangée du côté d'un pâtissier chrétien, qui avait refusé un gâteau de mariage à un couple homosexuel, la Cour suprême des Etats-Unis est intervenue, lundi 25 juin, en faveur d'une fleuriste dans une affaire similaire. La haute cour a annulé la décision d'une juridiction inférieure ayant donné tort à Barronelle Stutzman, une fleuriste de l'Etat de Washington qui avait refusé, au nom de sa foi religieuse, de faire une composition florale de mariage pour un couple gay.

"Excellente nouvelle pour la liberté", a réagi l'organisation Alliance Defending Freedom, qui soutient la fleuriste. "Nous continuerons à défendre nos clients Curt et Rob", a promis pour sa part l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), en se disant confiante sur la suite de la procédure.

En renvoyant le dossier à la Cour suprême de l'Etat de Washington, sans l'examiner elle-même, la Cour suprême des Etats-Unis a toutefois montré qu'elle était réticente à se saisir à nouveau d'une question sensible qui divise fortement la société américaine en deux camps.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers LGBT+

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.