Brunei prône la charia contre les homosexuels

Les appels au boycottage relayés par des stars, les mises en garde de la France notamment n'ont pas fait reculer le sultanat de Brunei. La charia s'appliquera dans ce pays du sud-est de l'Asie.

France 3

Le sultan de Brunei dirige la monarchie d'une main de fer et veut aller encore plus loin. Devant le gouvernement et les membres de la famille royale mercredi 3 avril, Hassanal Bolkiah a annoncé un durcissement de la loi inspiré de la charia. Le sultanat de Brunei est un petit État voisin de la Malaisie et riche en hydrocarbures. Le sultan à sa tête depuis 52 ans est un des hommes les plus riches du monde.

Clooney se mobilise activement

Il a instauré la peine de mort en cas d'homosexualité et d'adultère. Une législation qui a semé la consternation dans le monde entier. Dès samedi, la star américaine George Clooney a appelé au boycottage de neuf palaces qui sont la propriété d'un fonds rattaché au sultanat. Deux sont situés à Paris, le Meurice et le Plaza-Athénée, dont les clients paraissent concernés. Après l'ONU, les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France ont exhorté Brunei à mettre un terme à ce nouveau code pénal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hassanal Bolkiah, le sultan de Brunei
Hassanal Bolkiah, le sultan de Brunei (France 3)