Cet article date de plus de trois ans.

Agression homophobe à Rouen : les deux suspects mis en examen pour séquestration et extorsion

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir tabassé un homme, fin octobre, en raison de son orientation sexuelle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ville de Rouen en Seine-Maritime.  (GOOGLE MAPS)

Les deux hommes soupçonnés de l’agression homophobe d’un trentenaire à Rouen, en Seine-Maritime, dans la nuit du 24 au 25 octobre, ont été mis en examen pour "séquestration" et "extorsion" en raison de l’orientation sexuelle de la victime mercredi 7 novembre, indique France Bleu Normandie. Le parquet a requis dans la soirée de mercredi leur placement en détention.

L'un des deux suspects déjà connu de la police

Les deux agresseurs présumés, âgés de 26 et 30 ans, ont été interpellés lundi dans l’agglomération rouennaise. Ils risquent jusqu’à 15 ans de prison. L'un d'eux est déjà connu de la police, notamment pour des faits de vols. Lors de leur garde à vue, les deux hommes ont expliqué ne pas se souvenir de ce qui se serait passé cette nuit-là.

Romain*, la victime, a été insulté, tabassé et dépouillé de 800 euros. Des insultes à caractère homophobe ont été prononcées lors de son agression. Samedi dernier, une chaîne humaine pour lutter contre les violences à caractère homophobe avait rassemblé 800 personnes à Rouen.

* Le prénom a été modifié

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers LGBT+

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.