Les villes profitent des vacances pour faire les grands travaux

L'été permet aux municipalités de renouveler ou moderniser leurs voies. Mais cela peut engendrer quelques désagréments. 

FRANCE 2

Nantes, Paris... Partout en France, les villes profitent de l'été pour se refaire une beauté. Racler, creuser, c'est le sport de la saison. Revers de la médaille, cela entraîne des bouchons sur plusieurs kilomètres. Les métros aussi sont bondés et les queues sont interminables.

À Nantes, cinq portes du périphérique extérieur sont fermées pendant l'été. Les ouvriers creusent sur 15 cm et remettent du bitume pour sécuriser la chaussée. "Des travaux urgents", selon le chef de projet de la Direction interdépartementale des Routes Ouest, Christophe Étienne.

Quatre semaines de travaux

À Paris, la même logique est suivie. Plus de 40 grands chantiers sont prévus rien qu'au mois d'août. "Durant l'été, on n'a pas plus de chantiers, mais on a plus de chantiers perturbants pour la circulation. On souhaite limiter la gêne à l'usager. Ceux qui sont les plus perturbants sont concentrés sur la période la plus creuse", explique Didier Bailly, de la Direction de la voirie et des déplacements. Les travaux du RER A, c'est le grand chantier à Paris. Pendant quatre semaines, trois stations au centre de la capitale sont fermées. Les travaux devront être terminés le 23 août.

Le JT
Les autres sujets du JT