Cet article date de plus de quatre ans.

Les Français sombrent dans "un pessimisme collectif" éloigné de la réalité

Les Français sont pessimistes sur leur situation personnelle et celle du pays. Mais le ressenti, notamment pour l'emploi, est parfois bien plus sombre que la réalité des chiffres, d’après un rapport publié mercredi 12 octobre par France Stratégie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Selon France Stratégie, 40% des Français craignent qu'un de leurs proches ou eux-mêmes perdent leur emploi dans les mois à venir (VINCENT ISORE / MAXPPP)

France Stratégie, un organisme de réflexion placé auprès du Premier ministre, a pointé les tensions et les fractures qui traversent la société après les attentats de janvier 2015. Dans leur rapport du 12 octobre intitulé "Lignes de faille. Une société à réunifier", les experts évoquent "un pessimisme collectif" et prônent "une réponse politique", devant faire "l'objet d'un vaste débat".

Niveau de vie, inégalités et emploi : le vrai du faux

Selon l'étude de France Stratégie, 80% des Français pensent que les inégalités progressent. Pourtant, dans les faits, le taux de pauvreté est l'un des plus bas d'Europe et le système de redistribution des revenus est l'un des moins inégalitaires. L’organisme chargé de capter le ressenti des Français et de le confronter à la réalité des chiffres donne aussi un exemple sur le positionnement social. Trois Français sur quatre disent se situer désormais dans la classe moyenne inférieure ou en dessous. Selon France Stratégie, en fait, les deux tiers d'entre eux appartiennent toujours à la classe moyenne, mais il est vrai que le niveau de vie a stagné depuis la crise. Pour ce qui concerne les inquiétudes, 40% des Français craignent qu'un de leurs proches ou eux-mêmes perdent leur emploi dans les mois à venir. Cette probabilité n'est que de 3% d'après les statistiques.

La confiance en perdition 

Une vision très noire des Français s'exprime également sur les questions d'intégration, de protection sociale et d'égalité entre les territoires. Faute d'explication objective, France Stratégie avance l'hypothèse d'une perte de confiance dans le fonctionnement des institutions au sens large. L'organisme cite "L'Ecole", "l’entreprise", "les services publics" ou "le modèle social" en y ajoutant "les institutions régaliennes". "Alors qu'ils partagent un sentiment d'insécurité grandissant, les Français tendent à remettre en cause la capacité de l'Etat à les protéger efficacement face au danger", précise France Stratégie. Ce sont autant de thèmes de réflexion qui pourraient donner du grain à moudre aux candidats à l'élection présidentielle de 2017.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.