Les contrats obsèques, pratiques ou indélicats ?

Ils permettent d'organiser ses propres obsèques. Un dispositif clé en main qui tend à se développer. France 3 fait le point.

FRANCE 3
Les obsèques, affaire des morts ou des vivants ? Jeanne Gilles, fringante grand-mère parisienne a tranché. À 76 ans et en pleine possession de ses moyens, elle a décidé de s'occuper de tout ce qui entourera son décès. Écrites noir sur blanc, ses volontés font l'objet d'un contrat qui ne laisse rien au hasard. Elle veut épargner à ses deux enfants, ce qu'elle appelle des tracas. "Je veux qu'ils n'aient pas le jour où je vais décéder à faire toutes ces démarches. À se contacter l'un et l'autre. L'un habite en Normandie, l'autre habite à Nantes", explique la retraitée.

Question financière

Son choix est aussi motivé par une question d'argent. Avec ce contrat, tout est financé par avance. "Les enfants n'ont pas forcément une situation où ils gagnent bien leur vie et les obsèques on sait que ça a un certain prix et les parents qui sont beaucoup plus à l'aise veulent enlever ce poids financier à leurs enfants", explique  Françoise Meynet, conseillère funéraire aux services funéraires de la ville de Paris. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Les funérailes proposées par www.revolution-obseques.fr coûtent, en moyenne, 1800 euros.
Les funérailes proposées par www.revolution-obseques.fr coûtent, en moyenne, 1800 euros. (GETTY IMAGES)