Le confinement a engendré une hausse de la consommation d’alcool

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Le confinement a engendré une hausse de la consommation d’alcool
Article rédigé par
L. Brisson - franceinfo
France Télévisions

Une étude réalisée au printemps 2020 a mis en lumière une augmentation significative de la consommation d’alcool durant le confinement.

Selon une étude Odoxa - GAZ Conseil datant d’avril 2020, 5,5 millions de Français ont augmenté leur consommation d’alcool durant le premier confinement. Comment expliquer une telle hausse au sein de la population ? Trois facteurs sont mis en avant : l’ennui, la perte de repères et l’angoisse liée à l’épidémie. 

"Besoin de se rassurer"

"L’alcool est arrivé à un moment où les gens avaient, pour certains, besoin de se rassurer, explique Alexis Peschard. Les gens y ont vu un moyen de recréer du lien social, alors que les autres formes d’interaction étaient limitées, voire interdites." C’est pour cette raison, par exemple, que les apéros virtuels se sont développés. L’addictologue a aussi constaté que cette hausse de la consommation était liée au stress éprouvé par certains salariés. "Ces personnes ont voulu remédier à ce stress en buvant davantage d’alcool", affirme-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.