La stupéfiante méthode anti-drogues d'un proviseur des Landes

Le directeur d'un lycée privé catholique a voulu sensibiliser ses élèves aux dangers de la drogue. Il a fait venir les chiens renifleurs de la police par surprise. 

Le directeur d\'un établissement privé des Landes a fait venir des policiers accompagnés d\'un chien renifleur pour sensibiliser ses élèves aux dangers des drogues. 
Le directeur d'un établissement privé des Landes a fait venir des policiers accompagnés d'un chien renifleur pour sensibiliser ses élèves aux dangers des drogues.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)

EDUCATION - Non, les séances de sensibilisation aux dangers de la drogue prévues au lycée ne suffisent pas. Enfin, pas de l'avis de Marc Tranin, le directeur du lycée privé catholique Jean Cassaigne, à Saint-Pierre-du-Mont (Landes). Du coup, le chef d'établissement a appliqué sa propre méthode, révélée samedi 13 octobre par France Bleu Bourgogne

Détection surprise ! A défaut d'une interro de derrière les fagots, les 570 élèves du lycée ont eu le droit à une opération de détection, lundi 8 octobre. Invités par le proviseur, les policiers ont fait le tour des classes, accompagnés d'un chien renifleur de drogues. "En deux heures, l'animal a inspecté toutes les classes", raconte l'antenne régionale de Radio France.

"On est choqués et scandalisés par comment ça s'est fait", témoigne anonymement une lycéenne au micro de France Bleu. "La venue de personnes la police, ça marque de manière assez forte", reconnaît pour sa part le proviseur. "Aucun élève n'a été surpris en possession de drogues mais six ont tout de même été entendu par la police à cause d'odeurs suspectes sur leurs sacs", raconte la radio. Certains parents ont dénoncé "une traque de leurs enfants".