La puce électronique sur le permis de conduire abandonnée

La puce électronique sur le nouveau permis de conduire, c'est fini ! Le ministère de l'Intérieur a décidé d'abandonner ce système. En cause : son coût.

(La puce électronique sur le permis de conduire abandonnée © MAXPPP)

La France devait être le premier pays européen à équiper son nouveau permis de conduire d'une puce électronique. Un moyen efficace de lutter contre la falsification ou la contrefaçon de ces titres. Ce ne sera finalement pas le cas.

 

Alors que trois millions de conducteurs français ont déjà reçu ce titre plus sécurisé, le gouvernement a décidé d'arrêter les frais. C'est le Figaro qui a révélé l'information. Motif : chaque puce coûte 2 euros 40 à l'État, soit 16% du prix de production de la carte. Y renoncer, c'est économiser 6 millions par an indique à France Info, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre Henry Brandet. Et même 90 millions d'euros si on prend on compte le renouvellement de tous les permis roses prévu d'ici 2033.

 

Dès le mois de janvier, les nouvelles cartes plastifiées, de la taille d'une carte de crédit, seront donc délivrées sans puce. Mais quid de la lutte contre la fraude et la contrefaçon ? La puce électronique n'était que l''une des barrières de sécurité explique le porte-parole de la place Beauvau. Grâce aux autres paramètres, dit-il, le permis de conduire nouvelle version reste, hautement sécurisé.