La gendarmerie met en garde contre le "ice and salt challenge", le défi dangereux des ados sur les réseaux sociaux

L'objectif de ce défi est de se filmer en train de s'appliquer sur la peau du sel et des glaçons. Mais cela peut entraîner de graves brûlures.

Le \"salt and ice challenge\" consiste à s\'appliquer du sel sur le bras et y coller ensuite un glaçon.
Le "salt and ice challenge" consiste à s'appliquer du sel sur le bras et y coller ensuite un glaçon. (MAXPPP)

On se souvient du "ice bucket challenge", dont le principe était de se renverser un seau d'eau glacée sur la tête. Place désormais au "ice and salt challenge", très prisé des adolescents sur les réseaux sociaux. L'objectif est de se filmer en train de s'appliquer sur la peau du sel et des glaçons. La gendarmerie alerte sur le phénomène, dans un tweet posté, mardi 31 janvier.

Sous le hashtag #iceandsalt, de nombreuses photos circulent sur les réseaux sociaux.

#iceandsaltchallenge #jääjasuolahaaste #challenge #haaste

A photo posted by Jere Käyhkö (@jerdeh) on

Trying Ice and salt challenge and this is the result ㅋㅋㅋ #IceAndSaltChallenge #REDKekeke

A photo posted by (@baby_yatzkie) on

"Le sel accélère les engelures"

Si le jeu n'est en fait pas vraiment nouveau, il prend de l'ampleur au Royaume-Uni et aussi en France. Outre-manche, The National Society For the Prevention of Cruelty to Children, une organisation qui vise à protéger les enfants des maltraitances a appelé les écoles et les parents britanniques à sensibiliser les enfants aux risques d'une telle pratique, rapporte Europe 1Plusieurs cas de brûlures ont été ainsi relayés dans la presse britannique. 

Le Grimsby Telegraph, un quotidien britannique local, a rapporté le cas d'un collégien, dont les brûlures ont endommagé les terminaisons nerveuses de sa main, lors de ce défi.

Comment peut-on en arriver à de telles brûlres ? "Si l'on place un glaçon en contact avec la peau, il se crée un film d'eau qui prend une température intermédiaire entre celle de la peau et celle du glaçon. Il faut un peu de temps pour que l'eau atteigne 0° mais elle ne peut pas être inférieure à cette température, explique à Europe 1 Daniel Hennequin, physicien et chercheur à l'université de Lille 1. Mais si l'on ajoute du sel, la température du film d'eau peut descendre en dessous de 0°, accélérant les engelures"