La femme du jour. Cathy Faivre-Pierret, agricultrice

Chaque jour, Nathalie Bourrus raconte une femme. Un portrait, mais surtout une rencontre. Aujourd'hui, Cathy Faivre-Pierret.

Cathy Faivre-Pierret, agricultrice.
Cathy Faivre-Pierret, agricultrice. (NATHALIE BOURRUS / RADIO FRANCE)

Nom : Faivre-Pierret. Prénom : Cathy. Âge : 44 ans. Métier : agricultrice. Pourquoi Elle ? Parce que se tient jeudi 13 décembre à Paris l’AG annuelle des agricultrices. Avec ses petits cheveux tout courts, et son chemisier en dentelle, j’ai du mal à imaginer Cathy en pleine action dans sa ferme du Doubs. "Mais si, je travaille dans l’exploitation, me raconte-t-elle, avec ses grands yeux clairs. Mais je ne fais pas que ça."

La femme du jour. Cathy Faivre-Pierret, agricultrice. Nathalie Bourrus
--'--
--'--

Cathy est l’incarnation de l’agricultrice moderne. C’est même davantage : c’est une affranchie. "Jusqu’en 2010, une agricultrice ne pouvait pas être l’associée de son mari. Ce n’était pas possible. Maintenant, ça l’est", dit-elle avec un gros brin de fierté. Dans sa ferme de Villers-le-Lac, Cathy s’est engouffrée, a fond, dans cette brèche. Et ce fut difficile : "On n'était pas une famille d’agriculteurs du tout, mais une famille d’horlogers. Rien à voir. Et moi j’étais restauratrice, j’ai donc dû me former. Puis, j’ai eu mes hectares." Au total 22 hectares, pour 50 000 litres de lait, précise Cathy. "Mon mari en avait 70. Et aujourd’hui on fait 310 000 litres de lait, avec 110 bêtes", raconte-t-elle.

Le chiffre. Tout chiffrer. Tout compter. Cette agricultrice maîtrise l’euro et le litre de lait, comme la famille de son mari jongle avec l’horlogerie. Surtout, ne rien oublier. "Tous les dimanches soirs, mon mari et moi on prend la cahier du planning et on regarde tout ce qui est prévu pour la semaine. Et en cochant, on sait s’il nous reste du temps", confie l'agricultrice. De quel temps parle-t-elle ? De ces temps "off" que s’octroie la nouvelle génération d’agriculteurs. "Je suis traileuse, marcheuse. Et je suis aussi monitrice de gym pour enfants. Et en même temps, spécialiste du litre de lait donc", souligne-t-elle. "Mon mari, lui, il est musicien, il jour du bugle et du cor des Alpes. Il a besoin de ça pour se sentir bien", poursuit-elle. 1-0, balle au centre entre mari et femme. L’amour et le bien-être sont dans le pré.

Un mot pour définir Cathy ? Généreuse. Cette agricultrice gère aussi le planning du service de remplaçants dans sa région. L’idée : que les agricultrices s’épanouissent, et partent en vacances. "Parce qu’on est comme les autres femmes", conclue Cathy.