Cet article date de plus de cinq ans.

L'association Aides propose (avec humour) un faux médicament pour soigner l'homophobie

L'association dévoile une nouvelle campagne à l'occasion de la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche de la campagne de l'ONG Aides contre l'homophobie et la transphobie, dévoilée le 17 mai 2016. (AIDES)

"Contre l'homophobie, on n'est jamais trop aidé." Les associations Aides et Ex Aequo lancent une nouvelle campagne à l'occasion de la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie, mardi 17 mai. Avec humour, les ONG proposent un faux traitement médical, l'Homophobiol, contre ce problème de société.

Des "extraits naturels d'arc-en-ciel"

Le médicament existe en patch ou en pastille, selon le degré d'homophobie du patient, précise le Huffington Post. Et les composants sont exceptionnels : des agents adoucissants et des extraits naturels d'arc-en-ciel.

Des milliers de boîtes de ce faux traitement seront distribuées en France par Aides, afin de sensibiliser un maximum de personnes à cette question. L'association de lutte contre le sida estime que l'homophobie favorise les prises de risques concernant le VIH et détériore l'accès aux soins, ainsi que la prévention.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.