Cet article date de plus de trois ans.

Villeneuve-la-Garenne : le motard blessé dans un accident avec une voiture de police a déposé plainte

"Il faut que la vérité éclate", a déclaré son avocat maître Stéphane Gas alors que le parquet de Nanterre doit saisir la police des polices dans cette affaire.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
De nouvelles tensions ont éclaté à Villeneuve-la-Garenne entre des habitants et les forces de l'ordre dans la nuit du dimanche 19 avril au lundi 20 avril. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Le motard grièvement blessé lors d'un accident impliquant une voiture de police samedi 18 avril au soir à Villeneuve-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine a déposé plainte, a appris lundi franceinfo auprès du parquet de Nanterre. Le parquet l'étudie actuellement et doit saisir l'IGPN, la police des polices, en début d'après-midi. "Il faut que la vérité éclate et que la vérité judiciaire soit établie par les investigations policières d'un service indépendant comme l'IGPN", a insisté lundi sur franceinfo son avocat, maître Stéphane Gas.

Des circonstances de contrôles "floues" et "étranges", selon l'avocat

L'homme de 30 ans circulait sans casque, "à vive allure, sur une motocross non homologuée", selon la préfecture de police de Paris. Voulant le contrôler, les policiers ont ouvert la portière de leur voiture et le motard l'a percuté de plein fouet, il a été projeté sur le sol et contre un poteau. Le motard a été hospitalisé et a dû être opéré d'une fracture ouverte du fémur, a déclaré Me Glas.

L'avocat veut que l'enquête de l'IGPN permette d'expliquer "les raisons de ce contrôle" et "les raisons surtout pour lesquelles cette portière a été ouverte dans des conditions aussi floues et aussi étranges, au regard des nécessités relatives qu'il y a à ce moment-là de contrôler mon client". Stéphane Gas ne comprend pas pourquoi la portière du véhicule a été ouverte : "Vous avez un policier qui est à l'extérieur du véhicule banalisé, qui ferait les signes montrant qu'il s'apprête à contrôler mon client, donc il faut qu'on m'explique pourquoi est-ce que dans cette configuration-là il est décrit par la préfecture de police que mon client aurait décidé de délibérément foncer dans un véhicule de police. Je rappelle qu'il était en motocross, il n'y avait aucune difficulté pour lui d'échapper à ce contrôle en déviant sa trajectoire de deux mètres".

Le motard était sous contrôle judiciaire depuis mi-mars

Après cet accident, des tensions ont éclaté à Villeneuve-la-Garenne entre une trentaine de personnes et les forces de l'ordre dans la nuit de samedi à dimanche, puis de nouveau dans la nuit de dimanche à lundi. Des médiateurs ont été déployés dans la ville, dimanche, pour apaiser les tensions. 

Par ailleurs, le parquet de Nanterre a saisi la sûreté territoriale du 92 pour "l'ensemble des faits de l'accident et des outrages", car les policiers ont reçu des menaces de mort. Le motard est connu de la justice et est sous contrôle judiciaire depuis la mi-mars pour des "menaces de mort" pas liées à cette affaire et doit être jugé en juillet, selon le parquet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.