VIDEO. Visite guidée des cellules vétustes des Baumettes

Le directeur interrégional des services pénitentiaires a ouvert les portes de la prison aux journalistes, mercredi, avant le début des travaux et le lancement d'une expertise des lieux. 

Jean-François Giorgetti, Jérémie Hessas et Mathieu Dehlinger - France 3 Provence-Alpes

Le tribunal administratif de Marseille a ordonné à l'administration pénitentiaire, vendredi 14 décembre, de remettre en état les cellules de la prison des Baumettes, à Marseille. Leur état a été vivement dénoncé, le 6 décembre, par le contrôleur général des lieux de privation de liberté. Surpopulation de 146% (1 769 personnes pour 1 190 places), fenêtres cassées, WC non fixés au sol, détritus par terre... sont les conditions dans lesquelles vivent les détenus. "En raison de son lavabo bouché depuis trois semaines, un détenu se servait en eau directement dans les toilettes", rapporte par exemple le contrôleur.

Le directeur interrégional des services pénitentiaires a ouvert les portes de la prison aux journalistes, mercredi 26 décembre, avant le début des travaux et le lancement d'une expertise des lieux. Les reporters de France 3 Provence-Alpes l'accompagnaient.

Le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, a dénoncé, jeudi 6 décembre, \"une violation grave des droits fondamentaux des personnes\" détenues au centre pénitentiaire des Baumettes à Marseille.
Le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, a dénoncé, jeudi 6 décembre, "une violation grave des droits fondamentaux des personnes" détenues au centre pénitentiaire des Baumettes à Marseille. (GREGOIRE KORGANOW / CGLPL)