Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Un chien, témoin d'un procès pour meurtre, une première dans les annales judiciaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
NATHALIE PEREZ et PASCALE CONTE - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le dalmatien d'une veuve décédée en 2005 aurait formellement reconnu les deux suspects comme étant les meurtriers de sa maîtresse.

Deux hommes se retrouvent devant la cour d'assises des Hauts-de-Seine à Nanterre, mardi 4 mars, accusés d'avoir maquillé en suicide l'assassinat d'une riche veuve, retrouvée pendue sur sa luxueuse péniche de Neuilly. Dominique Aubry, 57 ans, veuve d'un célèbre marchand d'art, a été découverte pendue le 30 novembre 2005.

Rien n'a été laissé au hasard dans cette affaire. Le juge d'instruction, fait rarissime dans les annales judiciaires, a décidé d'entendre comme témoin le chien de la veuve décédée, un dalmatien aujourd'hui mort. Un vétérinaire, expert auprès des tribunaux, a interprété les réactions de l'animal à la vue des deux suspects. Le chien aurait formellement reconnu Franck Renard Payen, 42 ans, et Olivier Eustache, 44 ans, comme étant les meurtriers. Selon l'expert, un chien face à une personne qui aurait fait du mal à sa maîtresse le manifeste "par des signes olfactifs, des signaux physiques, le regard, la position des oreilles, la position du corps". Pour Eric Dupond-Moretti, l'avocat d'Olivier Eustache, "cette histoire de chien, c'est une d'aberration". France 3 nous raconte cette drôle histoire de chien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.