Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Réhabilitation possible pour deux hommes après 13 et 11 ans de prison

Publié Mis à jour
Yannick Le Gall et Olivier Palomino - France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Condamnés à vingt ans de prison chacun pour meurtre, Abdelkader Azzimani et Abderrahim El-Jabri ont obtenu la saisine de la cour de révision.

Disculpés, mais pas tout à fait libres. La Cour de révision, seule habilitée à réviser les condamnations pénales, a été saisie lundi 2 juillet, du cas d'Abdelkader Azzimani et Abderrahim el-Jabr, condamnés à vingt ans de prison pour un meurtre, en 1997 dans l'Hérault, qu'ils ont toujours nié.

Abdelkader Azzimani et Abderrahim el-Jabri, 47 et 46 ans, en liberté conditionnelle depuis 2009 pour l'un, 2011 pour le second, ont été condamnés à vingt ans de réclusion pour le meurtre en 1997 à Lunel (Hérault) d'Abdelaziz Jhilal, 22 ans, petit dealer de cannabis, lardé de 108 coups de couteau. L'affaire a rebondi en 2011 avec l'arrestation et la mise en examen pour assassinat d'un manutentionnaire de 30 ans et d'un directeur de centre de loisirs de 33 ans, qui ont disculpé les deux condamnés.

France 3 a rencontré les accusés et leurs avocats.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.