VIDEO. Manifestations de soutien à la militante basque Aurore Martin

La jeune Française est accusée d'avoir participé en Espagne à des réunions publiques comme membre de Batasuna, un parti autorisé en France, mais interdit en Espagne. Des manifestation de soutien ont eu lieu à Mauléon, et Batasuna a donné une conférence de presse à Bayonne.

France 3

JUSTICE - Aurore Martin, une militante basque française, a été remise aux autorités espagnoles après son interpellation jeudi 1er novembre à Mauléon (Pyrénées-Atlantiques). La jeune femme était visée depuis le 13 octobre 2010 par un mandat d'arrêt européen (MAE) émis par un magistrat madrilène pour "faits de participation à une organisation terroriste, et terrorisme"Elle est accusée d'avoir participé en Espagne à des réunions publiques comme membre de Batasuna, une organisation autorisée en France, mais interdite en Espagne. 

A Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), une manifestation de soutien à la jeune femme s'est tenue vendredi 2 novembre à la mi-journée. Lors d'une conférence de presse à Bayonne, un responsable du mouvement Batasuna, Jean-François Lefort, doutait du caractère "fortuit" du contrôle qui a permis l'arrestation de la militante. Des élus "socialistes et républicains" se sont dits "consternés", comme l'a déclaré la députée PS des Pyrénées-Atlantiques Colette Capdevielle.

A Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), une manifestation de soutien vendredi 2 novembre 2012 à la jeune Aurore Martin, militante basque française, remise aux autorités espagnoles
A Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), une manifestation de soutien vendredi 2 novembre 2012 à la jeune Aurore Martin, militante basque française, remise aux autorités espagnoles (GAIZKA IROZ / AFP)