VIDEO. Aveyron : des internautes jugés pour avoir indiqué l'emplacement de radars sur internet

Mercredi 3 décembre, quinze internautes, accusés d'avoir signalé la position de radars sur un réseau social, sont jugés. Il s'agit du premier procès de ce type.

FRANCE 2

Le tribunal de Rodez (Aveyron) rend mercredi 3 décembre un jugement très attendu. Quinze internautes risquent une condamnation. Ils sont accusés d'avoir signalé sur un célèbre réseau social l'emplacement des radars dans le département. Le procès est inédit.

" [sic] Attention a firmi radar pistolet !!!"

"Ils étaient en train d'installer leur radar. Moi, qu'est-ce que je fais ? J'ai publié un message", raconte David Valière, l'un des conducteurs poursuivis. Ce comportement est jugé "inadmissible" pour le procureur de Rodez. Le nombre de morts sur les routes a augmenté l'an dernier en Aveyron. Les prévenus risquent une amende et un retrait de points sur le permis. Seuls sont tolérés les dispositifs d'aide à la conduite. Ces derniers ne signalent pas les radars, mais simplement des zones de danger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un radar automatique sur le périphérique de Toulouse, le 4 avril 2013.
Un radar automatique sur le périphérique de Toulouse, le 4 avril 2013. ( MAXPPP)