13h15, France 2

VIDEO. 13h15. Air Cocaïne : une condamnation pour garder le Falcon 50 ?

Les quatre Français impliqués dans la plus grosse opération antidrogue de la police dominicaine ont été condamnés à vingt ans de prison en août 2015. Ils ont fait appel et le Falcon 50 où ont été découverts 700 kilos de cocaïne est resté dans son hangar... Extrait de "13h15 le samedi" du 19 septembre.

Le procureur dominicain pouvait-il perdre à l'issue du procès intenté contre les quatre Français accusés de trafic de drogue, après leur arrestation sur l'aéroport de Punta Cana en mars 2013, et dans le Falcon 50 desquels vingt-six valises contenant 700 kilos de cocaïne ont été trouvées ? Les deux pilotes, l'organisateur du vol et leur passager ont toujours nié toute implication dans ce trafic.

Les enjeux de ce procès paraissent bien trop importants. Il y a bien sûr l'honneur de la République dominicaine, mais aussi l'avion d'affaires... Après plus de deux ans dans un hangar, sa remise en état de vol et sa restitution coûteraient beaucoup d'argent aux Dominicains... En août dernier, les accusés vont attendre plus de dix heures le verdict d'un procès dont l'impartialité est contestée par leurs avocats.

"Il ne faut plus venir ici"

Après cette attente interminable, le jugement est prononcé : "Le tribunal déclare les accusés coupables de trafic de substances illicites et de trafic international. Ces crimes sont sanctionnés d'une peine de vingt ans de prison." Condamnés à la peine maximale ! Le tribunal a donc suivi intégralement le réquisitoire d'un procureur accusé de falsification de preuves et de tentative de corruption par les défenseurs.

Les coaccusés dominicains sont acquittés ou condamnés à des peines réduites. Les Français font appel, restant libres jusqu'au nouveau procès. "On reproche à un pilote d'être dans l'avion. Il ne faut pas venir en République dominicaine", dit consterné Pascal Fauret au magazine "13h15 le samedi", tandis que l'autre pilote, Bruno Odos, confirme : "Oui, il ne faut plus venir ici." En condamnant les Français, les juges permettent à la République dominicaine de garder le Falcon 50...

(CAPTURE ECRAN / 13H15)