Une facture de 250 000 euros en photocopieurs pour un village de l'Ariège

Le petit village de Laroque d'Olmes, en Ariège, doit régler une note astronomique de 250 000 euros pour la location de 25 photocopieurs. La précédente municipalité a été abusée par un commercial peu scrupuleux.

Le maire de Laroque d\'Olmes, Patrick Laffont, se serait bien passé de cette énorme facture.
Le maire de Laroque d'Olmes, Patrick Laffont, se serait bien passé de cette énorme facture. (STEPHANE IGLESIS / RADIOFRANCE)

Le village de Laroque d'Olmes, 2 600 habitants, va devoir payer 250 000 euros pour la location de... 25 photocopieurs ! La commune a été victime d'un commercial peu scrupuleux qui faisait signer de nouveaux contrats à chaque fois qu'il changeait de société, tout en négligeant le code des marchés publics.

Résultat, le village a compté jusqu’à une vingtaine d'appareils présents simultanément. "J'en ai retrouvé entreposés dans la cave de la mairie, dans le grenier, dans les ateliers municipaux" explique Patrick Laffont, le maire élu en 2014. "Vu la taille de notre commune, il faudrait quatre pour travailler".

Recours en justice

La facture de 250 000 euros est déjà un tarif négocié avec les entreprises, mais la pilule reste dure à avaler, notamment pour les habitants qui se seraient bien passés d'une telle dépense.

La mairie ariégeoise a saisi la justice. Elle devrait porter l'affaire devant le tribunal de commerce de Paris et demander pourquoi des photocopieurs vendus entre 2 000 et 8 000 euros sur catalogue peuvent être facturés entre 46 000 et 60 000 euros, suivant les modèles.

250 000 euros de photocopieurs pour un village Ariègeois : le reportage de Stéphane Iglesis
--'--
--'--