Un internaute obtient le droit de garder une photo d'Isabelle Balkany sur son profil Twitter

Mehdi Meklat était poursuivi par la première adjointe au maire de Levallois-Perret pour "atteinte à son honneur". 

Capture d\'écran du profil Twitter de Mehdi Meklat, le 12 décembre 2013.
Capture d'écran du profil Twitter de Mehdi Meklat, le 12 décembre 2013. (DR)

"Vous avez utilisé la photo de Balkany ? Il y a des intouchables dans ce pays. Il faut faire attention", lui a dit un policier lors de son audition au commissarait de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), jeudi 12 décembre. Finalement, Mehdi Meklat a obtenu que l'affaire soit classée sans suite. 

Agé de 21 ans, le journaliste et blogueur Mehdi Meklat, @MarcelinDchmps sur Twitter, a fait l'objet d'une plainte de la part d'Isabelle Balkany pour "atteinte à son honneur". "Celle-ci n'a pas apprécié qu['il] utilise, de façon ironique, une photo d'elle comme image de profil depuis le 27 novembre dernier", selon Metronews.fr. L'ancienne conseillère régionale UMP avait demandé au jeune homme de retirer sa photo "dans les deux heures", sans que celui-ci ne s'exécute. 

"Une histoire de corneculs"

"C'est une histoire de corneculs ! Ce mec, que je ne connais pas, je lui demande de retirer ma photo à plusieurs reprises et il la laisse. Je ne sais pas pourquoi il fait ça", a-t-elle expliqué au site internet du quotidien gratuit. 

Convoqué au commissariat pour être entendu, Mehdi Meklat a raconté son audition sur Twitter. Jusqu'au verdict : affaire classée sans suite après un rappel à la loi. Il précise qu'il a le droit de garder la photo d'Isabelle Balkany sur son profil.

 

"Eh bien, si ça le branche de garder ma photo, qu’il la garde. Moi, à sa place, vu son âge, j’aurais plutôt choisi la photo d’une jolie jeune femme… Pas d’une dame de 66 ans", a déclaré Isabelle Balkany, citée par Le Parisien