Cet article date de plus de cinq ans.

Terrorisme : au moins quatre suspects recherchés à Genève

Dans un communiqué, la police suisse a annoncé rechercher "activement"' des suspects liés à la mouvance djihadiste, à Genève, où le niveau d'alerte a été relevé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La sécurité a notamment été renforcé au siège européen de l'ONU à Genève © MaxPPP)

Les autorités helvétiques ont annoncé ce jeudi qu'elles recherchaient plusieurs suspects, au moins quatre, signalés par les services de renseignement de la Confédération. 

"La police genevoise et ses partenaires recherchent activement des personnes dont le signalement a été fourni par la Confédération", a  écrit le département de la sécurité genevois dans un communiqué, ajoutant : 

"La police genevoise, sur la base de ces informations, augmente son niveau de vigilance et renforce l'engagement de ses agents sur le terrain." 

Sécurité renforcée au siège européen de l'ONU 

La sécurité a notamment été renforcée au siège européen des Nations Unies ainsi qu'aux douanes, moins d'un mois après les attentats de Paris.

 

En revanche, aucun lien formel n'a été établi entre ces suspects et les attaques du 13 novembre à Paris. Le parquet suisse a ouvert une procédure pénale pour "actes préparatoires délictueux".

Mercredi après-midi, les autorités helvétiques ont en effet obtenu des informations "précises" , en provenance vraisemblablement des Etats-Unis, sur des menaces terroristes "directes" à Genève et dans sa région. Au moins quatre hommes, dont les portraits ont été diffusés par plusieurs médias suisses, sont recherchés. Ils seraient affiliés à Daech. 

Il y a trois semaines, c'est la ville de Bruxelles, en Belgique, qui avait été placée en alerte maximale. 21 personnes avaient été interpellées lors d'un coup de filet antiterroriste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.