Soupçons de malversations : le N°2 de la police des polices suspendu

Encore un haut gradé de la police parisienne dans le collimateur de la Justice. Le commissaire Eric Draillard, qui est le numéro deux de l'antenne de l'IGPN en région parisienne, aurait profité des largesses d'une association d'aides sociales de la police.

(La suspension d'Eric Draillard a été confirmée par la direction de la police nationale © RF/ Gilles Halais)

C'est une enquête qui a été ouverte en marge de celle sur les fuites au 36 quai des Orfèvres qui a déjà entraîné la suspension et la mise en examen pour violation du secret de l'instruction du patron de la PJ parisienne.

Parmi les autres personnes mises en cause dans cette première affaire, Joaquim dit Jo Masanet, le président de l'Association nationale d'action sociale des personnels de la place Beauvau. Et lui a été mis en examen et écroué. Les enquêteurs de l'IGPN se sont alors penchés sur la gestion de l'Anas. Et c'est pour ses possibles liens avec Joaquim Masanet que le commissaire Eric Draillard a été suspendu. Il aurait profité des largesses de l'association.