Seine-Saint-Denis : un policier soupçonné de violences suspendu

L'IGPN a été saisie mercredi 31 mai après la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant un homme à terre en Seine-Saint-Denis.

France 3

Filmée par un amateur, la vidéo montre clairement un homme à terre frappé à plusieurs reprises par un policier. La scène se passe dans la nuit de vendredi à samedi 27 mai devant un fast food en Seine-Saint-Denis. Le certificat médical de la victime mentionne une incapacité temporaire de travail de dix jours. L'homme, qui a décidé de porter plainte, fait le récit d'un contrôle de police qui tourne mal. "Un policier m'a poussé par terre et son collègue m'a porté des coups sur la tête", affirme-t-il.

"Je me suis vu mourir"

"J'ai eu très peur et je me suis vu mourir", confie la victime devant les caméras de France 3, qui assure ne pas avoir été violent, ni verbalement, ni physiquement. Le préfet de police a demandé la suspension du policier auteur des coups. Ce dernier aurait reconnu avoir perdu son sang froid. Certains syndicats policiers évoquent l'attitude provocatrice de la victime. Une enquête administrative a été ouverte et le tribunal de Bobigny a saisi l'IGPN.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture de police aux Lilas (Seine-Saint-Denis), le 28 mars 2017.
Une voiture de police aux Lilas (Seine-Saint-Denis), le 28 mars 2017. (SERGE ATTAL / ONLY FRANCE / AFP)