Cet article date de plus de trois ans.

Casabianda : une prison sans les murs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Casabianda : une prison sans les murs
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 est partie visiter une prison un peu particulière, en Haute-Corse. Reportage.

À Aléria (Haute-Corse), se trouve une prison pas comme les autres : Casabianda. Le centre de détention est unique en France. Il s'agit d'une prison sans barreaux, avec pour seule limite une barrière très symbolique. Situé en bord de mer, le centre pénitencier est en réalité un vaste domaine agricole de 1 400 hectares sur lequel travaille la très grande majorité des détenus.

Des volontaires, plutôt âgés

Ils entretiennent les terres et s'occupent des deux élevages de brebis et cochons. Ici, il y a bien des cellules, mais avec une approche très particulière : pas d'oeilleton, pas de barreaux, on est loin des conditions de détention habituelles. Les détenus ont même la clé de leur cellule pour évoluer librement dans l'enceinte. Pour bénéficier de telles conditions, les détenus sont sélectionnés. Les trois quarts sont des délinquants sexuels qui purgent ici la fin de leur peine. Ils sont volontaires, plutôt âgés, ont un projet de réinsertion, de soins, et ont été choisis pour leur exemplarité en prison. Le taux de récidive serait également plus bas. Mais il n'existe aucune statistique officielle, car le suivi des détenus n'est pas obligatoire après détention. Présentée comme un modèle depuis 70 ans, Casabianda reste toujours une exception dans la politique pénitencière française.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.