Cet article date de plus de neuf ans.

Proxénétisme à Lille : le propriétaire du Carlton reste en détention

Hervé Franchois a été mis en examen et écroué dans cette affaire de proxénétisme aggravé qui implique au moins sept autres personnes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des journalistes attendent devant l'hôtel Carlton de Lille (Nord), le 21 octobre 2011. (PHILIPPE HUGEN / AFP)

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai (Nord) a décidé mercredi 26 octobre de maintenir en détention provisoire Hervé Franchois, le propriétaire de l'hôtel Carlton de Lille. Ce dernier a été mis en examen et écroué le 13 octobre pour "proxénétisme aggravé en bande organisée". Sept autres personnes sont mises en examen dans cette affaire où l'ex-patron du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, a été cité par plusieurs témoins.

A la demande du parquet de Lille, le procureur général de Douai a demandé mercredi le dessaisissement des juges lillois du fait de la présence dans ce dossier du chef de la sûreté départementale du Nord, Jean-Christophe Lagarde, et d'un avocat, Emmanuel Riglaire. Cette requête a été dénoncée par les avocats de certains mis en examen. 

La chambre de l'instruction doit par ailleurs examiner vendredi une demande de remise en liberté de Fabrice Paszkowski, un entrepreneur poursuivi dans cette affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.