Procès de Georges Tron : l’ex-secrétaire d’État condamné à trois ans de prison ferme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès de Georges Tron : l’ex-secrétaire d’État condamné à trois ans de prison ferme
France 3
Article rédigé par
S. Neumayer, C. Weill-Raynal, S. pichavant, M. Diawara, L. Crauzillac, H. Cardon, D. Fuchs - France 3
France Télévisions

Le verdict est tombé mercredi 17 février au soir. Georges Tron a été reconnu coupable d’agressions sexuelles et de viol en réunion. L’ex-secrétaire d’État et maire de Draveil (Essonne) a été condamné à trois ans de prison ferme. Il a donc passé sa première nuit en prison. 

Mercredi 17 février, l’ancien secrétaire d’État et maire de Draveil (Essonne), Georges Tron, a été condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme. Il est donc ressorti sous escorte de la cour d’assises de Paris, direction la prison de la Santé. L’intéressé est reconnu coupable d’agressions sexuelles et de viol sur Virginie Ettel, l’une de ses anciennes employées à la mairie de Draveil.  

Un acquittement en première instance 

"Quand j’ai entendu que tout avait été reconnu en ce qui me concerne, ça a été un soulagement parce que c’est ce que je demande depuis dix ans, être entendue. Du coup, j’ai du mal encore à y croire", témoigne Virginie Ettel. Cette dernière et une autre collègue, Eva Loubrieu, avaient accusé Georges Tron entre 2007 et 2010, ainsi que l’une de ses adjointes, Brigitte Gruel. Le concerné avait démenti fermement à l’époque, mais avait été obligé de quitter le gouvernement Fillon. En première instance, les deux accusés avaient été acquittés. Depuis mercredi, ils sont déclarés coupables, mais uniquement envers Virginie Ettel. De son côté, Eva Loubrieu a quitté la salle en larmes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.