Prisons : une situation explosive

Surpopulation, conditions de détention et de sécurité, la directrice de la prison de Fleury-Mérogis tire la sonnette d'alarme. L'enquête de France 2.

France 2

Fleury-Mérogis est la plus grande prison d'Europe : 4 500 détenus pour seulement 3 000 places, et une prison au bord du gouffre. Dans une note à sa hiérarchie, la directrice de la prison décrit "une situation inquiétante", des quartiers saturés, des matelas au sol, des prisonniers aux profils variés forcés de cohabiter. Elle parle également d'"épuisement professionnel".

12 000 places manquantes

Un constat partagé dans les prisons françaises, comme à Perpignan où 60 détenus dorment sur des matelas au sol. Ils sont trois prisonniers dans des cellules de neuf mètres carrés, conçues pour deux détenus. "Normal qu'ils soient énervés", confie un surveillant. En France, les matelas au sol sont presque devenus des normes : elle est même comptabilisée : 42% d'augmentation en un an. Le ministère de la Justice se dit conscient du problème, et des prisons doivent bientôt être finalisées, pour combler en partie les 12 000 places manquantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un couloir de la maison d\'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), le 29 octobre 2015.
Un couloir de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), le 29 octobre 2015. (ERIC FEFERBERG / AFP)