Cet article date de plus de cinq ans.

Ouverture d'une information judiciaire contre Medhi Nemmouche

Le Parquet de Paris vient d'ouvrir une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste" contre Medhi Nemmouche. Le suspect de la tuerie du Musée Juif de Bruxelles aurait aussi été le geôlier de quatre journalistes français retenus en otage en Syrie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Medhi Nemmouche, soupçonné d'avoir été le geôlier de quatre otages français en Syrie © MaxPPP)

Medhi Nemmouche, soupçonné d'avoir abattu quatre personnes l'an dernier au Musée Juif de Bruxelles, avait aussi été accusé d'être le geôlier de Nicolas Hénin, Didier François, Edouard Elias et Pierre Torres. Ces journalistes ont été séquestrés pendant dix mois, en Syrie.

Le geôlier identifié par ses victimes

C'est Nicolas Hénin, qui le premier a fait savoir qu'il avait été la victime de Medhi Nemmouche, durant sa captivité dans des geôles syriennes. Ensuite, Nemmouche avait été formellement identifié par les ex-otages et son nom était ainsi apparu dès l'année dernière dans l'enquête ouverte pour "enlèvement et séquestration en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste".

A LIRE ET ECOUTER  > "J'ai pu entendre Mehdi Nemmouche torturer des prisonniers" Nicolas Hénin

 Cette enquête préliminaire s'est désormais transformée en information judiciaire, suite classique et logique. Des juges d'instruction vont donc continuer à enquêter sur l'implication de Nemmouche et d'éventuels autres geôliers. Medhi Nemmouche, qui avait été arrêté à Marseille peu après la tuerie de Bruxelles, a été remis à la justice belge, dans l'attente de son procès en Belgique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.