Nice : la route contournera la maison des Venturino

Une route reliant le stade de Nice au centre-ville va contourner provisoirement la maison de trois octogénaires qui refusent d'être expulsés. C'est en tout cas ce qu'a affirmé la ville de Nice lundi 28 septembre, en attendant que la justice se prononce.

FRANCE 2

Chaque matin sur sa terrasse, Jeanne Venturino, 86 ans, observe l'avancée des travaux. Il s'agit du chantier d'une route de 40 mètres de large qui s'arrête de part et d'autre de son jardin. Il y a quatre ans, avec sa sœur et son beau-frère, ils ont reçu un avis d'expropriation pour finir la construction de la route qui desservira le stade de Nice en vue des matchs de l'Euro 2016. Mais pour eux qui partagent la maison familiale depuis soixante-six ans, hors de question de quitter leurs appartements.

Quatre ans de procédure

Après quatre ans de procédure, la métropole Nice Côte d'Azur a proposé une solution de relogement à la famille : une maison juste en face de la leur. Mais les propriétaires refusent catégoriquement.

Alors que dans le potager de la maison des Venturino, une association cultive des légumes pour payer les frais d'avocat, la ville de Nice a annoncé lundi 28 septembre que la route allait contourner provisoirement la maison des Venturino, le temps que la justice se prononce sur l'expulsion des personnes âgées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le grand stade de Nice (Alpes-Maritimes), aussi appelé Allianz Riviera, lors de son inauguration, le 22 septembre 2013.
Le grand stade de Nice (Alpes-Maritimes), aussi appelé Allianz Riviera, lors de son inauguration, le 22 septembre 2013. (PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / AFP)