Lyon : quatre prêtres mis en cause pour des abus sexuels relevés de leur ministère

Le diocèse de Lyon a annoncé ce jeudi après-midi que quatre prêtres avaient été relevés de leur ministère par le cardinal Philippe Barbarin pour des faits d'abus sexuels, après avis d'un collège d'experts.

(L'évêché de Lyon © MaxPPP)

Quatre prêtres mis en cause dans des affaires d'abus sexuels ont été relevés de leur ministère, annonce le diocèse de Lyon dans un communiqué ce jeudi. D’autres ont fait l’objet de mesures d’accompagnement particulier, précise le diocèse. L'identité des prêtres relevés n'a pas été communiquée mais selon une source diocésaine, "il s'agit de prêtres mis en cause ou non dans la presse, déjà condamnés ou non". 

A LIRE AUSSI ►►► Pédophilie : monseigneur Barbarin ou la mécanique du silence

Cette décision fait suite à l'avis émis par un collège d'experts, qui s'est réuni pour étudier la situation de prêtres récemment mis en cause, mais également de cas plus anciens.  Elle s'accompagne d'une série de "directives" détaillées sur son site internet par le diocèse de Lyon. Parmi les mesures annoncées ; l'attestation signée du supérieur d'un prêtre qui arriverait dans le diocèse, "certifiant que ce prêtre répond aux critères diocésains en matière de lutte contre les abus sexuels et qu’il n’a aucun antécédent en ce domaine". Des dispositions que devra signer tout ecclesiastique nouvellement nommé dans le diocèse de Lyon. 

Plus aucune activité, aucun contact avec des mineurs 

"On leur a demandé d'arrêter leur ministère, qu'ils remettent la charge qu'ils avaient. Ils ne sont plus curés de paroisse par exemple" , explique ce jeudi sur France Info Yves Baumgarten, vicaire général du diocèse de Lyon.  "Cela ne veut pas dire qu'ils n'auront plus aucune activité", précise le vicaire général, mais "ils n'auront plus aucune activité ni aucun contact avec des mineurs ou des jeunes majeurs dans leur activité" . Ces prêtres peuvent être déplacés "dans des services administratifs du diocèse par exemple" , explique Yves Baumgarten.

"Plus aucun contact avec des mineurs dans leur activité" Yves Baumgarten, vicaire général du diocèse de Lyon
--'--
--'--

A l'origine de l'affaire, la mise en examen du père Preynat 

Depuis le mois de janvier 2015, le diocèse de Lyon est dans le collimateur de la justice. Particulièrement depuis la mise en examen du père Bernard Preynat, soupçonné d'agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans et déjà relevé de ses fonctions.