Lutte contre la corruption : la justice française annule l'agrément d'Anticor

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Lutte contre la corruption : la justice française annule l'agrément d'Anticor
Lutte contre la corruption : la justice française annule l'agrément d'Anticor Lutte contre la corruption : la justice française annule l'agrément d'Anticor (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
La justice française a annulé l'agrément d'Anticor, vendredi 23 juin. Il permettait à l'association anti-corruption de déclencher des poursuites judiciaires. Deux recours ont été initiés, et l'association a déjà déposé une nouvelle demande d'agrément.

Deux dissidents d'Anticor sont à l'origine de la procédure judiciaire contre l'association anti-corruption. Ils estiment qu'Anticor a obtenu le renouvellement de son agrément de manière irrégulière en 2021, et le tribunal administratif leur a donné raison en annulant cet agrément, vendredi 23 juin. Sans lui, il est impossible pour l'association de déclencher des poursuites judiciaires. L'ONG dénonce cette situation.

Une annulation rétroactive

"C'est un coup dur, une atteinte directe à notre capacité à agir efficacement contre la corruption. Grâce à Anticor, une centaine de procédures politico-financières sont actuellement traitées par la justice", a déclaré Élise Van Beneden, présidente d'Anticor. L'annulation est rétroactive. Anticor craint des conséquences négatives pour certains dossiers politico-financiers en cours. Les dernières plaintes déposées pourraient tomber à l'eau. Seules deux autres ONG sont habilitées à porter plainte en matière de corruption : Sherpa et Transparency international. Deux recours ont été initiés, et une nouvelle demande d'agrément a déjà été déposée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.