Le footballeur Youcef Atal sera jugé le 18 décembre pour "provocation à la haine", après sa publication sur la guerre entre Israël et le Hamas

Le défenseur de l'OCG Nice avait partagé sur son compte Instagram une vidéo d'un prédicateur, dans laquelle ce dernier demandait à Dieu d'envoyer "un jour noir sur les juifs" et "d'accompagner la main" des habitants de Gaza "s'ils jettent la pierre".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le footballeur Youcef Atal, lors d'un match entre l'OGC Nice et Troyes, le 9 octobre 2022, au stade de l'Allianz Riviera, à Nice (Alpes-Maritimes). (NSJSPORT / SHUTTERSTOCK / SIPA)

L'enquête se poursuit. Youcef Atal, défenseur algérien de l'OGC Nice, a été placé en garde à vue, jeudi 23 novembre, avant d'être présenté à un juge vendredi, a appris franceinfo auprès du parquet, confirmant une information du quotidien Nice-Matin. Il sera jugé le 18 décembre pour "provocation à la haine". Le footballeur est visé par une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme"

Youcef Atal avait partagé sur son compte Instagram une vidéo d'un prédicateur, dans laquelle ce dernier demandait à Dieu d'envoyer "un jour noir sur les juifs" et "d'accompagner la main" des habitants de Gaza "s'ils jettent la pierre". Le parquet, saisi par le préfet et le maire de Nice, avait ouvert une enquête. De son côté, le club de l'OGC Nice avait suspendu le joueur jusqu'à nouvel ordre et la commission de discipline de la Ligue professionnelle de football lui avait infligé sept matchs de suspension.

En dépit des excuses présentées par Youcef Atal et la suppression du post sur son compte Instagram, l'OGC Nice avait expliqué avoir fait le choix de "prendre immédiatement" des sanctions, "préalables" à celles que pourraient prendre les instances sportives ou judiciaires, "compte tenu de la nature de la publication partagée et de sa gravité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.