Meurtres dans l'Essonne : deux suspect interpellés, une moto saisie

L'un des suspect est considéré comme "une piste sérieuse".

Les enquêteurs de la police scientifique sur les lieux du meurtre d\'une femme de 47 ans le 5 avril 2012 à Grigny dans l\'Essonne.
Les enquêteurs de la police scientifique sur les lieux du meurtre d'une femme de 47 ans le 5 avril 2012 à Grigny dans l'Essonne. (PIERRE VERDY / AFP)

Les deux hommes, dont l'un est considéré comme "un suspect très sérieux" dans l'affaire des quatre meurtres commis dans l'Essonne, sont toujours en garde à vue dimanche 15 avril. Les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles les ont interpellé samedi 14 avril deux hommes en lien avec la série de meurtres. L'information, révélée par Le Parisien, a été confirmée par le ministère de l'Intérieur. 

France 2 - Elisa Helain et Nicolas Metauer

Les quatre crimes, commis avec la même arme, se sont déroulés entre novembre 2011 et début avril. Le dernier a eu lieu à Grigny. Une mère de famille de 48 ans, Nadjia Boudjemia-Lahcene, avait reçu plusieurs coups de feu alors qu'elle se trouvait dans le hall d'un petit immeuble. Le tueur avait pris la fuite à moto, un véhicule aperçu également dans au moins un des autres meurtres.

La moto décrite par les témoins, élément clé pour l'arrestation

C'est le descriptif très précis du modèle de moto, une Suzuki modèle GSX- R de couleur bleue et blanche, qui aurait rendue possible l'une des interpellations, selon le ministère. Deux motos de ce modèle auraient également été saisies, samedi et dimanche.

France 3

Présenté comme ayant des troubles psychologiques et connu pour violences, le premier suspect, âgé de 33 ans, a été arrêté à son domicile de Draveil dans l'Essone, samedi en début d'après-midi. Aucune arme n'a été trouvé. Le deuxième suspect a été interpellé à Paris "à des fins de vérifications".