La compagne de Coulibaly était proche de la femme de Chérif Kouachi

Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, le preneur d'otages de la Porte de Vincennes et auteur présumé de l'homicide de Montrouge, était toujours activement recherchée samedi matin. On sait par ailleurs qu'elle était en contact régulier avec la femme d'un des deux frères Kouachi, auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo.

(La compagne d'Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, est toujours recherchée © Maxppp)

Après la mort vendredi des frères Kouachi à Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne, et d’Amedy Coulibaly Porte de Vincennes à Paris, la traque continue. La compagne de Coulibaly, Hayat Boumeddiene, est toujours activement recherchée. Le signalement de la jeune femme de 26 ans est diffusé partout dans la presse samedi.

Dans l'appel à témoins lancé dès vendredi dans le cadre de l’enquête sur l’homicide volontaire qui a coûté la vie à une policière municipale jeudi à Montrouge, la police envisageait la possibilité qu'Hayat Boumedienne soit armée. Il y a d'ailleurs des photos d'elle prises en 2010 lorsqu'elle est avec son compagnon chez Djamel Beghal dans le Cantal. Djamel Beghal, le mentor d'Amedy Coulibaly, condamné à deux reprises en France pour des faits de terrorisme. On y voit Hayat Boumedienne qui porte le voile intégral, arbalète à la main.

 

Un rôle dans la prise d'otages Porte de Vincennes ?

Hayat Boumedienne était-elle avec Amedy Coulibaly  lors de la prise d’otages qui a fait quatre morts et quatre blessés grave dans un supermarché casher dans l’est de Paris hier ? Des rumeurs circulent mais la question demeure. Le preneur d’otages, lui, aurait dit au cours d’une conversation qu’il était seul. Une source proche du dossier indiquait par ailleurs vendredi soir qu’Hayat Boumeddiene "ne figure pas parmi les personnes décédées ou blessées" lors de la prise d'otages et de l'assaut".

En contact régulier avec la femme de Chérif Kouachi

Et que savait Hayat Boumeddiene des agissements et des intensions de son conjoint ? Amedy Coulibaly avec qui elle s'était religieusement mariée en 2009 et avec qui elle vivait  à Fontenay-aux-Roses, dans les Hauts-de-Seine, depuis la sortie de prison de ce dernier en mars 2014 ?  La question là encore est posée.

En tout cas, les enquêteurs ont pu établir sur la base des relevés téléphoniques qu’Hayat Boumeddiene avait été en contact plus de 500 fois en 2014 avec la femme de Chérif Kouachi, l’un des deux auteurs présumés de l’attentat contre Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts mercredi. Un élément qui est "de nature à établir des liens constants et soutenus entre les deux couples ", indiquait vendredi soir le procureur de Paris François Molins.

►►► A LIRE AUSSILes trois preneurs d’otages tués avaient un lien

L’enquête continue

Le père d’Hayat Boumeddiene, selon nos confrères du Parisien, se serait rendu hier chez les policiers, choqué et ne pouvant pas croire une seule seconde que sa fille ait un lien avec la tuerie Porte de Vincennes.

 

Samedi matin, cinq personnes étaient toujours en garde à vue dans l’entourage des frères Kouachi, dont Izzana Hamyd, la femme de Chérif Kouachi.