Les trois preneurs d’otages tués avaient un lien

Chérif Kouachi, un des deux frères retranchés à Dammartin-en-Goële et auteurs présumés de l’attentat contre Charlie Hebdo, et Amedy Coulibaly, le preneur d'otages de la porte de Vincennes à Paris et auteur présumé de la fusillade de Montrouge, se connaissaient. Ils s’étaient connus en prison à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis en 2005. Tous sont morts ce vendredi.

(Les trois terroristes se connaissaient © Police)

Chérif et Saïd Kouachi, les deux preneurs d’otage à Dammartin-en-Goële vendredi et auteurs présumés de l’attentat contre Charlie Hebdo mercredi, qui a fait 12 victimes, ont été abattus vendredi vers 17h par le GIGN. Les deux frères, âgés de 32 et 34 ans, avaient basculé dans l'islam radical. Said Kouachi se seraient rendu au Yémen en 2011 pour s'y entraîner au maniement des armes, selon un responsable américain. Plus connus en France, son cadet Chérif avait fait partie de "la filière des Buttes-Chaumont" visant à envoyer des djihadistes en Irak dans les rangs de la branche irakienne d'Al-Qaïda.

►►► A LIRE AUSSI | Terrorisme : les frères Kouachi étaient sur la liste noire américaine

Amedy Coulibaly, auteur de la prise d'otages qui a fait au moins quatre morts Porte de Vincennes vendredi à Paris, a lui aussi été tué dans l'assaut des forces de police. Il était aussi l’auteur présumé d'une fusillade mortelle jeudi à Montrouge, dans laquelle une jeune policière municipale de 26 ans a été tuée. Multirécidiviste, Amedy Coulibaly avait plusieurs fois été condamné pour vols, trafic de stupéfiants et vol aggravé, il avait basculé dans l'islam radical lors d'un séjour en prison au contact de Djamel Beghal, figure française de ce radicalisme. Agé de 32 ans, il vivait à Fontenay-aux-Roses. 

►►► A LIRE AUSSI | Porte de Vincennes : au moins quatre morts parmi les otages

Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi se connaissaient depuis 2005

Le lien qui n’avait pas été établi officiellement dans un premier temps entre ces affaires, l’est à présent. En effet, les trois hommes avaient  une connexion. Selon nos informations, Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly s’étaient connus en prison à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, en Essonne, en 2005.

A l’époque,  Amedy Coulibaly était en prison pour une affaire de droit commun. Il avait surtout été condamné en 2013 à cinq ans de prison pour le projet d'évasion du djihadiste présumé Smaïn Ait Ali Belkacem, notamment impliqué dans les attentats de 1995 dans le RER parisien. Un projet d’évasion dans lequel était aussi mis en examen Chérif Kouachi, qui lui avait bénéficié d'un non-lieu. Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi se connaissaient donc bien. Ils avaient également été vus ensemble chez un autre islamiste, des photos avaient circulé.