Justice : vers la fin des jurys populaires ?

Une Cour d'Assises sans jury populaire. L'expérimentation est lancée jeudi 5 septembre à Caen (Calvados). Dans certaines affaires, les juges professionnels vont remplacer les citoyens au sort.

FRANCE 3

Beaucoup de solennité jeudi 5 septembre à Caen (Calvados) pour cette première audience de la Cour criminelle départementale. Plus de jurés citoyens. Cette nouvelle juridiction est composée exclusivement de magistrats professionnels. Le but est de désengorger les Cours d'Assises et rendre une justice plus rapide. L'accusé qui comparaissait pour une tentative de viol a été condamné à 5 ans de prison dont trois avec sursis, après une journée d'audience et deux heures de délibéré.

Les avocats pénalistes dénoncent la réforme

Près de 60% des crimes, essentiellement des viols et des vols à main armée, pourraient être jugés sans jury populaire. De nombreux avocats pénalistes dénoncent une régression démocratique. "En supprimant les jurés de la Cour d'Assises, on rompt le lien entre les citoyens et la justice", déplore Maître Christian Saint-Palais, président de l'association des avocats pénalistes. Ces critiques sont partagées par d'anciens jurés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien procureur Luc Frémiot le 20 juin 2016 à Saint-Omer (Pas-de-Calais).
L'ancien procureur Luc Frémiot le 20 juin 2016 à Saint-Omer (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)