Cet article date de plus d'un an.

Justice : le procès de l'arnaque au "faux Le Drian" s'ouvre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Justice : le procès de l'arnaque au "faux Le Drian" s'ouvre
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Mardi 4 février s'ouvre le procès de sept personnes jugées pour avoir soutiré des millions à de riches personnalités en se faisant passant pour Jean-Yves Le Drian.

Le procès de sept personnes qui s'étaient glissées sous les traits de Jean-Yves Le Drian pour soutirer de l'argent à de riches personnalités s'ouvre mardi 4 février. Parmi les prévenus se trouve l'inventeur de l'arnaque, Gilbert Chikli. "Cela pourrait être un fabuleux scénario de film mais c'est bien une histoire vraie qui va se jouer au tribunal correctionnel de Paris dans l'après-midi. Dans le box : sept prévenus accusés d'avoir utilisé un masque de silicone imitant parfaitement le visage de Jean-Yves Le Drian", explique Nathalie Perez en duplex du Palais de justice de Paris.

Entre culot et ingéniosité

L'arnaque consistait à appeler de riches personnalités via internet pour leur soutirer des fonds pour "libérer des otages en Syrie". "Le chef présumé de ce gang est Gilbert Chikli, un franco-israélien de 54 ans, escroc très connu pour son incroyable culot et son ingéniosité. Alors les magistrats pourront-ils le confondre ? Car Gilbert Chikli a toujours formellement nié les faits et les 52 millions d'euros extorqués à ces riches personnalités n'ont jamais été retrouvés", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.