Justice : Jean-Claude Romand va-t-il recouvrer sa liberté ?

Condamné à la perpétuité pour les meurtres de sa femme, de ses deux enfants et de ses parents, il sollicite une libération conditionnelle, examinée mardi 18 septembre.

FR2

Après 25 années passées derrière les barreaux pour les meurtres de sa femme, de ses deux enfants et de ses parents en 1993, Jean-Claude Romand sera fixé sur son sort mardi 18 septembre. "Sa demande de libération conditionnelle est examinée aujourd'hui, ici à la prison de Saint-Maur (Indre), en présence de son avocat, d'un juge d'application des peines, et d'un représentant du parquet", rapporte le journaliste de France 2 Josselin Debraux.

Un prisonnier discret et poli

Jean-Claude Romand est-il prêt à retrouver la liberté, ou, au contraire, représente-t-il encore un danger pour la société ? La justice va devoir trancher sur la question. "Ce qui est certain, c'est que son avocat va mettre en avant son comportement irréprochable ici à la prison, où il est décrit comme discret et poli", ajoute l'envoyé spécial. La décision devrait être connue dans la journée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Claude Romand, lors de l\'ouverture de son procès devant la cour d\'assises de l\'Ain, au palais de justice de Bourg-en-Bresse, le 25 juin 1996. 
Jean-Claude Romand, lors de l'ouverture de son procès devant la cour d'assises de l'Ain, au palais de justice de Bourg-en-Bresse, le 25 juin 1996.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)