Justice : condamné pour l'assassinat de son ex-femme, il est libéré

Condamné à trente ans de prison pour l'assassinat de son ex-femme, un homme vient d'être libéré après sept ans de détention. La justice a tardé à organiser son procès en appel.

France 2

À 45 ans, Rosine Roig était mère de trois enfants. Elle a été tuée d'une balle dans la tête le 16 septembre 2013 près de Perpignan (Pyrénées-Orientales) par son ex-mari. Condamné à trente ans de prison pour ce féminicide, Ramon Cortès a été libéré jeudi 16 janvier. Il avait fait appel et son deuxième procès prévu au printemps 2020 a trop tardé.

Un contrôle judiciaire particulièrement strict

La loi prévoit un délai maximum de deux ans entre deux procès. Dans le cas contraire, l'accusé, même déjà condamné, doit être remis en liberté. Pour la famille de la victime, cette situation est la conséquence d’un dysfonctionnement de la justice. Ramon Cortès avait enlevé son ex-femme à la sortie de son travail. Avec la complicité de sa maîtresse, il l'avait enterrée dans une forêt. Le ministère de la Justice indique qu'il est astreint à un contrôle judiciaire particulièrement strict pour éviter tout risque de fuite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Condamné à trente ans de prison pour l\'assassinat de son ex-femme, un homme vient d\'être libéré après sept ans de détention. La justice a tardé à organiser son procès en appel.
Condamné à trente ans de prison pour l'assassinat de son ex-femme, un homme vient d'être libéré après sept ans de détention. La justice a tardé à organiser son procès en appel. (france 2)