Jurés populaires en correctionnelle : "une réforme pas nécessaire"

Des jurés populaires vont rendre la justice en correctionnelle, à partir de mardi. Philippe Bilger, ex-avocat général et personnalité écoutée du monde judiciaire, dénonce une réforme inadaptée et onéreuse.

France 2

A partir du mardi 3 janvier, les jurés populaires arrivent dans certains tribunaux correctionnels. Deux citoyens assesseurs siègeront aux côtés de trois magistrats professionnels. Une expérimentation qui pourrait ensuite être étendue. Jusqu'alors, ils n'étaient présents qu'en cour d'assises pour juger les crimes. Désormais, ces citoyens assesseurs vont statuer sur les délits.

Les premières audiences de ce type sont expérimentées à Dijon, à Foix et à Toulouse. Philippe Bilger, ancien avocat général, dénonce une réforme inadaptée et onéreuse.

L\'entrée de la cour d\'assises pour les magistrats et les jurés au palais de justice de Paris, le 17 octobre 2011.
L'entrée de la cour d'assises pour les magistrats et les jurés au palais de justice de Paris, le 17 octobre 2011. (JACQUES DEMARTHON / AFP)