Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Complément d'enquête. Kerviel : comment la Société générale a "aidé" à rédiger le rapport d'enquête

C'est son rapport qui avait envoyé Jérôme Kerviel en prison. Pour "Complément d'enquête", Nathalie Le Roy, la commandante de la brigade financière chargée de l'enquête, explique comment la Société générale l'a "aidée" à le rédiger. Extrait.

Complément d'enquête/France 2

Jérôme Kerviel, accusé d'avoir fait perdre presque 5 milliards d'euros à la Société générale, a demandé la révision de son procès et l'annulation du jugement de 2012 qui l'avait définitivement condamné. Cette demande s'appuie sur un témoignage explosif, celui de Nathalie Le Roy, l'enquêtrice qui l'avait envoyé en prison. En mai 2015, coup de théâtre : elle dit s'être trompée et soupçonne la Société générale de l'avoir "instrumentalisée".

Dans ce "Document de Complément", Nathalie Le Roy s'exprime pour la première fois à la télévision. Elle revient sur les circonstances dans lesquelles elle a rédigé le rapport de 2008 qui aboutit à la première condamnation de Kerviel, en 2010.

Tout au long de ses quarante-huit heures de garde à vue à la brigade financière, Jérôme Kerviel a nié tout enrichissement personnel. Pour faire la lumière sur les agissements de l'ancien trader à la Société générale, l'enquêtrice doit tenter de décortiquer des milliers d'opérations financières. Mais cette policière chevronnée, très respectée par le monde judiciaire, n'a que des notions de trading. Et elle doit rendre ses conclusions au plus vite...

Où le "sachant" de la Société générale entre en scène

La "victime" de Jérôme Kerviel, la Société générale, se montre alors très coopérative. La banque envoie à l'enquêtrice un "sachant" qui "détaille par le menu toutes les opérations de trading détectées par la banque qui auraient été prises par Jérôme Kerviel".

"Une situation confortable, reconnaît Nathalie Le Roy. J'ai face à moi quelqu'un qui vulgarise un sujet qui pour moi est très technique." A travers les différentes auditions, la Société générale lui prouve que Kerviel a outrepassé un par un tous les contrôles et tous les filtres existants. L'enquêtrice se forge ainsi la conviction que l'ancien trader a trompé sa hiérarchie. Et rédige "un rapport de synthèse à charge contre Jérôme Kerviel".

Extrait de "Kerviel : au cœur du mensonge", un "Document de Complément".

Complément d\'enquête. Kerviel : comment la Société générale a \"aidé\" à rédiger le rapport d\'enquête. Nathalie Le Roy, la commandante de la brigade financière chargée de l\'enquête.
Complément d'enquête. Kerviel : comment la Société générale a "aidé" à rédiger le rapport d'enquête. Nathalie Le Roy, la commandante de la brigade financière chargée de l'enquête. (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE / FRANCE 2 (capture d'écran))